Brioche à efeuiller aux pralines roses


Il y a des mails dans la vie qui font super plaisir ... Celui d'Isabelle qui me donnait le feu vert pour publier sa recette sur mon blog en fait partie.
D'une gentillesse incroyable et d'un talent indéniable... Si vous surfez sur les meilleurs blogs de pâtisserie vous connaissez forcément "J'en reprendrai bien un bout" ! (et si ce n'est pas le cas, allez-y avant même de terminer de lire mon article ....ZOU ! euh mais ...revenez après hein ;-)

Alors pour la petite histoire, un dimanche 13 Juillet au matin, nous avons eu la chance de déguster une brioche aux pralines roses faite par le père de notre beau-frère (bon c'est pas si difficile que ça à comprendre si ?!) à l'occasion des 25 ans de son fils.
Mon chéri en a mangé 2 parts et quelques jours plus tard, à la maison, il me sort "Tu sais pas faire la brioche aux pralines roses ? T'en as jamais fait !" .... genre euh...."T'es naze ma belle quoi, tu m'as jamais fais découvrir cette tuerie".
Et puis il me glisse gentiment "Tu devrais demander la recette à Dany". Bon ok c'était on ne peut plus clair, il fallait que je lui fasse une brioche aux pralines roses.

Dany me confie gentiment sa recette mais elle nécessitait une machine à pain et je me suis rendue compte que la mienne était sale au possible et avait même une pale cassée.

Me voici donc à chercher sur le net "Brioche aux pralines roses" mais il y en avait de toutes les sortes et j'avais peur de me planter.
Puis, dans un accès de (gourmandise) bon sens je me dis "J'en reprendrai bien un bout" et voici que je tombe sur cette recette merveilleuse...Qui me réconcilie avec l'art de la brioche car d'une facilité déconcertante...

Le résultat est non seulement beau mais surtout très bon ... les pralines roses fondent légèrement et forment une sorte de caramélisation, mais on retrouve aussi des morceaux bien croquants dans la brioche.




Allez, voici la recette !

Pour une grande brioche

250 g de farine riche en gluten (Type 45)
6 g de sel fin 
35 g de sucre semoule 
10 g de levure fraîche de boulangerie
1 c à s de lait 
150 g d'oeufs entiers (environ 3 oeufs)
125 g de beurre doux à température ambiante coupé en dés *
250 g de pralines roses concassées

pour la dorure:
1 oeuf entier
1 c à c de lait 
1 petite pincée de sel

 * beurre : je le sors du frigo en me couchant la veille au soir pour faire ma brioche le lendemain matin

Note 1 : Il vous faudra préparer la pâte à brioche la veille de la dégustation, c'est indispensable.

Note 2 : pour cette recette vous avez besoin d'un robot, car il va falloir pétrir 15 minutes a la feuille puis au crochet à vitesse rapide, et je ne vois pas vraiment comment on pourrait reproduire ce geste à la main...


Tiédir le lait quelques secondes au micro-ondes (attention, il doit être tiède et surtout pas chaud au risque de tuer la levure).
Y émietter la levure, mélanger et laisser reposer (couvert) pendant 15 minutes.

Verser dans le bol d'un robot la farine, le sel et le sucre. Mélanger à l'aide d'une cuillère.
Creuser un puits et y verser la levure et les œufs. Mélanger avec la feuille 5 minutes. Bien racler les parois du bol, ajouter le beurre et laisser pétrir 15 min au crochet (cela peut prendre un peu plus de temps) jusqu'à ce que la pâte se décolle des parois du bol: la pâte est alors lisse, soyeuse et bien souple.
Couvrir d'un torchon et laisser reposer 2 heures à température ambiante.

Au bout de ce temps, la faire retomber (rompre/dégazer) avec le poing et la pétrir de nouveau toujours au crochet pendant 5 minutes de façon à la ramener à son volume initial. 
Placer la pâte dans un récipient à bords hauts fermant hermétiquement et la placer au réfrigérateur pour minimum 12 heures. (oui je sais...dur dur d'attendre!)

Sortir la pâte du réfrigérateur et la faire revenir à température ambiante environ 15 minutes. La rompre de nouveau en la rabattant et en la repliant plusieurs fois sur elle-même, la soulever avec les mains pour la faire retomber d'un coup sec. 

Fariner le plan de travail et étaler la pâte au rouleau de sorte à lui donner une forme rectangulaire.
Couper en 12 carrés réguliers.



Saupoudrer chaque carré d'une belle poignée de pralines roses.


Superposer les carrés les uns sur les autres et déposer l'ensemble dans un moule à cake de taille standard en silicone.



Couvrir d'un linge et  laisser lever à température ambiante à l'abri des courants d'air pendant 2 heures.
(Si vous êtes vraiment pressé ou que vous n'avez pas de pièce « chaude », vous pouvez allumer votre four à 50° puis quand il est préchauffer, l’éteindre et y mettre la brioche pour qu'elle double).


Voici la brioche une fois levée




Préchauffer le four à 180°
Passer la dorure au pinceau. (je n'avais plus d'oeuf, incroyable sérieux.... Du coup je n'ai pas pu dorer ma brioche, je vous conseille vivement de le faire, elle est bien plus jolie avec la dorure !)
Cuire  30 minutes en surveillant bien la coloration qui doit rester légère (couvrir d'aluminium si besoin).
Retirer du four,  laisser tiédir quelques secondes et démouler.





Nous l'avons dégustée tiède, environ 1h après la sortie du four...c'était vraiment un pur délice !
Mais le lendemain au petit déjeuner, c'était encore parfait.
Et comme le dit Isabelle "pas besoin de couteau, il suffit de l'éfeuiller" :)

J'ai fait une version avec pépites de chocolat et bien elle n'a pas du tout détrônée celle aux pralines roses, de loin la meilleure. (mais comme vous le voyez, la dorure sur celle au chocolat est esthétiquement "indispensable")







4 commentaires:

  1. Ta (tes) brioche est superbe!!
    merci pour ton clin d'oeil,
    belle continuation à ton blog :)

    RépondreSupprimer
  2. Et le chéri dans l'histoire quest ce qu'il en a pensé de la brioche de sa belle ?! :-)

    RépondreSupprimer
  3. Alors ça c'est une véritable tuerie ! Nous y avons gouter un fameux dimanche matin (celui avec les pralines roses)... et je suis restée sans voix ! Moelleux, coloré, onctueux ... un délice ! A tester absolument !!!

    RépondreSupprimer

Un avis, une suggestion, une question ? Papotons ensemble !